Programme

La messe solennelle (G. Rossini)

« Bon Dieu, la voilà terminée cette pauvre petite messe. Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? J’étais né pour l’Opera buffa, tu le sais bien ! Peu de science, un peu de cœur, tout est là. Sois donc béni et accorde-moi le Paradis. »

C’est ainsi qu’en précurseur de Don Camillo, Rossini s’adresse directement au Créateur pour se faire pardonner son œuvre ultime, qu’il désigne lui-même comme « le dernier péché mortel de ma vieillesse ».

Rossini a 71 ans lorsqu’il compose en 1863 la Petite messe solennelle, dans sa maison de campagne de Passy.  Il a interrompu brutalement sa prodigieuse carrière de compositeur d’opéras il y a plus de trente ans, et se relève d’une terrible dépression.

« Petite » par son effectif (douze chanteurs dont quatre solistes, deux pianos et un harmonium) et par sa destination (la chapelle privée de l’hôtel particulier de la Comtesse Pillet-Will), mais « Solennelle » par sa durée avec l’ajout à l’Ordinaire de la messe du Preludio Religioso qui accompagne l’Offertoire et du  O Salutaris Hostia confié à la Soprano solo, et surtout par son style. En effet, le compositeur y associe tout ce qui caractérise la musique religieuse de l’époque. Ainsi se succèdent des pages marquées par l’influence de Donizetti, de Palestrina ou de Jean-Sébastien Bach et d’autres qui préfigurent la musique de Fauré ou Poulenc… Le tout magnifié par le sceau unificateur du génie de Rossini.

Saluée à sa première audition comme un chef d’œuvre inégalé, la Petite messe solennelle a rejoint en popularité l’autre œuvre sacrée de grande envergure de la maturité de Rossini, le Stabat Mater, composé quelques vingt années auparavant.

Partie 1 :

1. Kyrie – Christie : Solistes et choeur

2. Gloria – Laudamus : Solistes et choeur

3. Gratias : « Terzetto » pour contralto, ténor et basse

4. Domine Deus : Ténor

5. Qui tollis : « Duet » pour soprano et contralto

6. Quoniam : Basse et alto

7. Cum Sancto : Solistes et choeur

Partie 2 :

8. Credo : Solistes et choeur

9. Crucifixus : Soprano

10. Et resurexit : Solistes et choeur

11. Preludo religioso : harmonium

12. Sanctus : Solistes et choeur

13. O Salutaris : Soprano

14. Agnus Dei : Contralto et choeur